ma bibliothèque personnelle : extraits des livres de mes auteurs préférés...
07 septembre 2010

Carte postale N° 4

"Voyage autour de ma chambre" de Xavier de Maistre "Ma chambre est située sous le quarante-cinquième degré de latitude… : sa direction est du levant au couchant : elle forme un carré long qui a trente-six pas de tour, en rasant la muraille de bien près. Mon voyage en contiendra cependant davantage : car je la traverserai souvent en long et en large, ou bien diagonalement, sans suivre de règle ni de méthode. – Je ferai même des zigzags et je  parcourrai toutes les lignes possibles en géométrie, si le besoin... [Lire la suite]
Posté par Thanna à 10:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 août 2010

Carte postale N° 3

« Souvenirs de voyage »Feuilles de route de Blaise CENDRARS, Éditions DenoëlCe poète des grands chemins nous fait partager dans un style rageur, fébrile, teinté de mélancolie sa conquête fiévreuse du monde… Cendrars quand on lui demande s’il a réellement pris le Transsibérien se contente de répondre : « qu’est-ce que ça peut faire, je vous l’ai fait prendre à tous ! » « Je me promène sur le pont dans mon complet blanc acheté à DakarAux pieds j’ai mes espadrilles achetées à Villa GarciaJe tiens à la main mon bonnet basque rapporté... [Lire la suite]
Posté par Thanna à 12:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
12 août 2010

Carte postale N° 2

« Volupté des préparatifs »Le voyage de Paul MORAND (Éditions du Rocher, 1994)Ce n’est pas la destination qui compte car la seule intention de partir réveille chez Paul Morand l’imaginaire assoupi et l’enflamme. L’élan du départ, les préparatifs plongent notre insatiable voyageur dans un état d’effervescence poétique. Pour lui « aucun voyage n’est aussi beau que ceux dont on rêve ». L’attente fébrile, le désir de celui qui part, c’est l’étape du « rêve ».« Un être rencontré, un mot cueilli au passage, et voici que germe l’idée de... [Lire la suite]
Posté par Thanna à 15:56 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
08 août 2010

Carte Postale N° 1

Tout le monde part et moi je reste !…Alors je vous poste des « cartes postales » dont les textes sont extraits du livre « LE GOÛT DU VOYAGE » collection « Le petit mercure » de MERCURE DE FRANCE« La route, la véritable demeure » de Matsuo BASHO (1644-1694), maître du haïku.Un bâton à la main, coiffé d’un large chapeau, du manteau en papier du pèlerin, d’une écritoire et d’une plume, il part pour un voyage de cinq mois pour la « terre du bout des routes », chemin étroit vers les contrées du Nord. Ce récit est un journal de voyage,... [Lire la suite]
Posté par Thanna à 11:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
13 octobre 2006

Cette réalité que j'ai pourchassée...

Ella Maillart (1903-1997) Where there is the will, there is the way… L’impossible recule devant celui qui avance… Celle que je veux dire, c’est une femme bottée de mouton, gantée de moufles, le teint cuit par l’altitude ou le vent du désert, qui explore des régions inaccessibles avec des Chinois, des Tibétains, des Russes ou des Anglais dont elle reprise les chaussettes, panse les plaies et avec qui elle dort en pleine innocence sous les étoiles et qui écrit : Je sens que Paris n’est rien, ni la France, ni l’Europe,... [Lire la suite]
Posté par Thanna à 18:47 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
09 septembre 2006

Fin du livre et du voyage...

J’étendis un bras par-dessus sa petite valise, cherchai sa main. Elle l’enfonça dans la poche de son manteau.La lune était haut dans le ciel quand nous atteignîmes, au centre du Parc royal, une immense plage circulaire, brillante et lisse, qui avait été autrefois recouverte par les eaux d’un lac. La clarté nocturne faisait courir à sa surface un scintillement d’ondes argentées. Et dans ce mirage lunaire, qui s’étendait jusqu’à la muraille du Kilimandjaro, on voyait jouer les troupeaux sauvages attirés par la liberté de l’espace, la... [Lire la suite]
Posté par Thanna à 16:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 septembre 2006

Fin du livre et du voyage...

Va où ton coeur te porteSusanna TamaroChaque fois que, en grandissant, tu auras envie de transformer les erreurs en justice, souviens-toi que la première révolution à accomplir se trouve à l’intérieur de soi, la première et la plus importante. Lutter pour une idée sans avoir aucune idée de soi est l’une des choses les plus dangereuses que l’on puisse faire. Chaque fois que tu te sentiras perdue, indécise, pense aux arbres, souviens-toi de leur façon de pousser. Souviens-toi qu’un arbre avec beaucoup de feuillage et peu de... [Lire la suite]
Posté par Thanna à 21:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
01 septembre 2006

La fin du Voyage...

Après mes « vacances…immobiles et nomades… » (message du 15 juillet dernier)Encore quelques "cartes postales", cette fois-ci, chaque texte sera la FIN de quelques-uns des livres dont je vous ai posté le DÉBUT…Si je vous ai paru "absente" tout en publiant des textes dont je ne suis pas l’auteur… Mes lectures, je crois, sont révélatrices de ce à quoi j’aspire… Le reflet de mon âme…Qui es-tu Thanna ?Dis- moi ce que tu lis, je te dirai qui tu es !Fin du Voyage n° 1…La dernière semaine, je n’eus pas une heure à moi : il... [Lire la suite]
Posté par Thanna à 12:39 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
28 août 2006

Un vrai voyage de découverte...

…n’est pas de chercher de nouvelles terres, mais d’avoir un œil nouveau. (Marcel Proust) "En un sens tout, ici, est d’occasion. On récupère la voiture de quelqu’un qui a décidé de quitter le pays et on la revend à l’un de ses amis. On s’installe dans une maison qu’on fréquentait déjà quand quelqu’un d’autre y habitait, et où l’on s’est pris des cuites mémorables. Le jour où l’on en partira, un autre prendra le relais. Même les hommes que vous aimez ont fait l’amour avec toutes vos copines.Dans votre vie, rien ne sera jamais... [Lire la suite]
Posté par Thanna à 18:39 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
23 août 2006

Carte postale n° 30...

Souvent, à l’heure où l’herbe de la savane se strie d’argent, où les silhouettes des collines s’auréolent d’or pâle, j’emmène mes chiens au Mukutan pour regarder le soleil disparaître derrière le lac et les ombres du soir s’étendre sur les vallées et les plaines du plateau de Laikipia.Là, à l’extrême bord de la vallée du Rift, pousse un acacia courbé par des vents immémoriaux, montant la garde au-dessus de la gorge. Cet arbre est mon ami, mon frère. Je m’adosse à ce tronc rugueux comme la trompe d’un vieil éléphant sage. Levant la... [Lire la suite]
Posté par Thanna à 19:40 - - Commentaires [3] - Permalien [#]